Abeilles en ville

Elles nous offrent 40% de notre alimentation, elles sont les sentinelles de la biodiversité. Et pourtant, nous les laissons mourir. Comment les sauver ? Sans abeilles : plus de fruits, plus de fleurs, beaucoup moins de végétaux, et une catastrophe écologique et sanitaire à venir.
La France et les États-Unis ont décidé d’agir mais est-il trop tard ?
Dans la ligne de mire : les pesticides utilisés par les agriculteurs. Si leurs effets sur la faune, l’eau et les sols sont clairement montrés du doigt, l’action à mener est sans cesse retardée. Pourquoi ? Ces produits sont-ils les seuls responsables ? Par quoi pourrait-on les remplacer ? Comment sauver les abeilles qui en attendant notre réveil se réfugient dans nos villes ?
La chaîne Public-Sénat a diffusé u y a quelques jours l’émission « Sauvons les abeilles » qui comportait un film documentaire suivi d’un débat.
Les voici :

- Miel en banlieue :
Pendant plusieurs mois, Florent Kolandjian et Adrien Urbin (photo) ont planché sur l’apiculture urbaine et le fameux « miel de béton ». De l’Opéra Garnier à Paris  au toit d’un cinéma  à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), de la cime des tours de La Défense au commissariat ou au port de Gennevilliers, ils sont allés au-devant des butineuses urbaines et des hommes qui s’en occupent dans un documentaire  intitulé « Miel en banlieue ».
http://replay.publicsenat.fr/vod/documentaire/miel-en-banlieue/177283

- Sauvons les abeilles : le débat :
Claire Barsacq et ses invités lancent le Débat après le documentaire « Miel en Banlieue » signé Florent Kolandjian et Adrien Urbin.
Avec:
Florent Kolandjian, co-réalisateur de « Miel en banlieue »
Dominique Céna, Apiculteur, administrateur de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF)
Laurence Abeille, Députée (Europe Ecologie Les Verts) du Val-de-Marne, présidente du groupe d’étude de l’Assemblée nationale sur la biodiversité
Axel Decourtye, Écotoxicologue, directeur scientifique et technique de l’ITSAP-Institut de l’abeille
Bruno Parmentier, Ingénieur, économiste, conférencier et ancien directeur de l’École supérieure d’agriculture d’Angers.

https://www.youtube.com/watch?v=NF4ym-Ov928

https://www.youtube.com/watch?v=QQDWY0KoSeY

Alors, agissons ensemble pour arrêter cette hécatombe et pensons à Albert Einstein qui aurait même dit un jour: «si l’abeille venait à disparaître de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre»… à méditer.

Juin 2015

Cette entrée a été publiée dans Animaux. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>