Dictionnaire à la manière de Flaubert

Depuis quatre ans que je dirige l’Hurluberlu , le journal trimestriel du G.E.M. (groupe d’entraide mutuelle), je consacre une page de chaque publication   à des définitions amusantes. et/ou particulières  En fonction de l’alphabet, j’étofferai régulièrement cet article…

Aboiement – Bruit d’une caravane qui passe.
Adolescence –

1) Période de la vie d’un homme où il prend son pied avec sa main.
2)
L’ennui d’être seul, l’envie d’être deux, la peur d’être trois.
Acné –
A l’adolescence, troupeau de boutons.
Âge –
Secret de femme.
Alleyras
– Nom de la commune de Haute-Loire qui m’est chère et bien davantage, où se trouvent mes racines, mon essence, fondamentale,  mon enfance, mes jardins, des êtres qui me sont chers, la poésie, la beauté, où je suis née et où je souhaite être enterrée.
Alice – Prénom de ma fille au caractère bien trempé qui, après de brillantes études littéraires, accueille les touristes au camping de Pont d’Alleyras, jardine et élève des animaux de ferme   : une fille qui possède plus d’une corde à son arc !
Amant
– Personne qui se cache nue dans un placard.
Amour -
1) Ce qui nous relie, Serge et moi. Depuis mon accident, je le sais d’autant plus  qu’on se l’est amplement prouvé, qu’on a vécu des situations extrêmes, qu’on est si soudés que c’est indicible. Sans lui, la vie ne vaudrait pas la peine.
2) Plus généralement, mot de cinq lettres, trois voyelles, deux consonnes et deux idiots.
Ancêtre – Feu arrière.
André – Prénom de mon cher grand oncle qui a tellement compté dans mon enfance qu’il m’a à tout jamais marquée. Sans lui, je serais devenue sans doute quelconque et sans originalité, bêtement classique, fade de caractère. Il m’appelait Doudou la nounou ou Titi de Paris. C’est vers lui que va l’essentiel de mon affection. Je lui dois tant !
Âne – L’âne est un ongulé mais il l’ignore. Encore qu’il soit bête de Somme, on peut le trouver dans d’autres départements. Essentiellement utilisé comme animal de compagnie ou pour le transport de marchandises et d’enfants, son flair est bien connu : les yeux bandés, il distingue par son seul odorat un seau de charbon d’un seau de chardons.
Archer – Nom de ma famille du côté de ma mère. J’aime ce nom qui connote l’adresse, l’habileté comme en faisait preuve mon oncle André.
Asperge – Légume racine vivace long et mince, objet d’idiotismes tels que  » c’est une grande asperge » ou « aller aux asperges ». Alors, à vos dictionnaires !
Aussac – Petit hameau à l’entrée de mon village natal où se trouve un abreuvoir sur l’eau duquel flottent des lentilles d’eau, poésie inénarrable d’un jour de pluie.
Autobus - Véhicule qui  roule deux fois plus vite quand on court après que quand on est assis dedans.
Azur – Bleu intense et lumineux.  Baudelaire dit :
« Comme vous êtes loin, paradis parfumé,
Où sous un clair azur tout n’est qu’amour et joie,
Où tout ce que l’on aime est digne d’être aimé,
Où dans la volupté pure le cœur se noie! »

 

 

Cette entrée a été publiée dans Textes que j'ai ecrits. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>